=== MISE À JOUR SYSTÈME ===

Un entretien planifié aura lieu sur tout le système lotoquebec.com le mardi 19 juin au matin, approximativement de 3 h 15 à 7 h . Merci de votre compréhension.

Le poker Stud à 7 cartes est le jeu de poker où vous avez le plus grand nombre de cartes individuelles. Il se joue de la même façon que le poker Stud à 5 cartes.

STUD À 7 CARTES • RÈGLES DU JEU

À partir de sept cartes individuelles, composer la main de cinq cartes dont la valeur est supérieure à celle des autres joueurs.

Entre deux et huit joueurs peuvent jouer à une même table au Stud à 7 cartes.

Le poker Stud à 7 cartes se joue avec un paquet de 52 cartes. La valeur des cartes, dans l'ordre décroissant, est l'as, le roi, la dame, le valet, le 10, le 9, le 8, le 7, le 6, le 5, le 4, le 3 et le 2. L'as peut cependant être utilisé pour former une quinte ou une séquence as-2-3-4-5. Les cartes sont brassées entre chaque partie, et non entre chaque ronde de mises.

Les combinaisons au Stud à 7 cartes, dans l’ordre décroissant, sont les suivantes :

Consultez les différentes combinaisons de cartes pour apprendre à composer une main de poker.

Le donneur distribue toujours les cartes dans le sens des aiguilles d'une montre en commençant par le premier joueur actif qui le suit. Le donneur est l’équivalent du croupier dans un casino traditionnel.

Des mises initiales doivent être placées dans la cagnotte par tous les joueurs (votre mise initiale est placée automatiquement et déterminée selon les limites de la table ou l’étape du tournoi).

En commençant par le premier joueur actif qui le suit, le donneur distribue, une à une, à chaque joueur, deux cartes, toutes deux face cachée, puis une troisième carte, face visible. Lorsque tous les joueurs ont reçu leurs trois cartes, le joueur qui dispose de la carte visible la plus faible est obligé de faire la première mise : c’est ce que l’on appelle la mise obligatoire. Le montant de la mise obligatoire correspond à la petite limite de la table.

La carte la plus faible est déterminée comme suit :

  • La valeur de la carte, de la plus faible à la plus forte : 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, valet, dame, roi et as;
  • La couleur de la carte, de la plus faible à la plus forte (si deux joueurs ou plus ont une carte de même valeur) : trèfle, carreau, cœur, pique.

Une fois que la mise obligatoire a été placée, la première ronde de mises commence par le premier joueur actif suivant celui qui a placé la mise obligatoire, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. À chaque ronde de mises, lorsque la situation de jeu le permet, les joueurs ont les options suivantes :

  • Passer : si aucun joueur n’a engagé de mise, vous pouvez choisir de passer, c’est-à-dire de ne pas engager de mise et de rester dans la partie.
  • Miser : engager une mise dans la cagnotte.
  • Suivre : engager dans la cagnotte la même mise que celle du joueur précédent.
  • Relancer : engager dans la cagnotte une mise plus élevée que celle du joueur précédent.
  • Abandonner : ne plus engager de mise et perdre son droit de remporter la cagnotte (abandonner la partie).

La ronde de mises suivante commence toujours lorsque tous les joueurs actifs ont choisi de passer (lorsque c’est possible) ou ont engagé un montant identique dans la cagnotte.

Le donneur brûle la carte du dessus du paquet (ce qui signifie qu'elle est retirée du paquet et qu'elle ne sera pas utilisée pendant la partie), puis distribue la quatrième carte individuelle (la quatrième avenue), face visible, à chaque joueur. Puis, on procède à la deuxième ronde de mises en commençant par le joueur qui a la parole, c’est-à-dire celui qui peut former, avec ses deux cartes faces visibles, la combinaison la plus forte. En cas d’égalité (deux joueurs disposent d'une main de valeur égale), la parole est donnée au premier joueur actif suivant le donneur.

Le donneur brûle la carte du dessus du paquet, puis distribue la cinquième carte individuelle (la cinquième avenue), face visible, à chaque joueur. Puis, on procède à la troisième ronde de mises en commençant par le joueur qui a la parole, c’est-à-dire celui qui peut former, avec ses trois cartes faces visibles, la combinaison la plus forte. En cas d’égalité, la parole est donnée au premier joueur actif suivant le donneur.

Le donneur brûle la carte du dessus du paquet, puis distribue la sixième carte individuelle (la sixième avenue), face visible, à chaque joueur. Puis, on procède à la quatrième ronde de mises en commençant par le joueur qui a la parole, c’est-à-dire celui qui peut former, avec ses quatre cartes faces visibles, la combinaison la plus forte. En cas d’égalité, la parole est donnée au premier joueur actif suivant le donneur.

Le donneur brûle la première carte du paquet, puis distribue la septième carte individuelle (la septième avenue), face cachée, à chaque joueur. Puis, on procède à la cinquième ronde de mises en commençant par le joueur qui a la parole, c’est-à-dire celui qui peut former, avec ses quatre cartes faces visibles, la combinaison la plus forte. En cas d’égalité, la parole est donnée au premier joueur actif suivant le donneur.

NOTE : Il se peut qu’il reste une quantité insuffisante de cartes dans le paquet pour distribuer une septième carte à chaque joueur :

  • Si le total des cartes brûlées et des cartes du paquet est insuffisant pour distribuer une carte à chaque joueur (les cartes des joueurs qui ont abandonné ne peuvent être utilisées), le donneur les brasse et ouvre une carte commune au centre de la table, face visible.
  • Si le total des cartes brûlées et des cartes du paquet est suffisant, le donneur les brasse et distribue une carte à chaque joueur actif.

Après la cinquième ronde de mises, chaque joueur qui est toujours en possession de ses trois cartes compose, avec les cartes mises à sa disposition, la main de cinq cartes ayant la valeur la plus élevée dans le but de remporter la cagnotte. Le premier joueur à dévoiler sa main est celui qui a effectué la dernière mise ou relance. Si aucune mise n’a été placée lors de la dernière ronde, le joueur qui avait la parole au début de la cinquième ronde dévoile son jeu en premier.

Le joueur est gagnant et remporte la cagnotte lorsqu'il possède la main dont la combinaison a la valeur la plus élevée lors de la confrontation ou lorsque tous les autres joueurs ont abandonné. La cagnotte est partagée à parts égales entre les gagnants lorsque ceux-ci possèdent une main identique. Les gains provenant de la cagnotte sont ajoutés à l’avoir total du joueur gagnant à la table. S’il joue à une table en argent réel, son avoir total est versé automatiquement à son compte Espacejeux lorsqu’il quitte la table.

Sur le site de jeu en ligne de Loto-Québec, vous pouvez jouer au poker Stud à 7 cartes limite.